Télécharger gratuit ebooks

Ebooks gratuit Moteur de recherche pour les formats pdf et epub

Winterson, Jeanette Les Oranges ne sont pas les seuls fruits. Uploaded 1fichier NitroFlare

Winterson, Jeanette - Les Oranges ne sont pas les seuls fruits.


Winterson, Jeanette - Les Oranges ne sont pas les seuls fruits.

"Comme la plupart des gens, j'ai longtemps vécu avec ma mère et mon père. Mon père aimait regarder les combats de catch, ma mère, elle, aimait catcher." Jeanette n'a pas le droit : d'aller à l'école, de lire, d'avoir des amis et de penser à autre chose qu'à Dieu. Non, Jeanette n'a pas le droit, sa mère ne veut pas. Heureusement il y a Elsie, vieille femme fantasque et pleine de fantaisie, avec qui elle construit des tunnels pour les souris. Et puis les contes et les fables que Jeanette se raconte à mi-voix. Un jour surgit Mélanie, l'amie, la confidente, si drôle, si belle, si intelligente. L'amour peut-il avoir ce visage-là ?

L'auteur :
Jeanette Winterson est née à Manchester en 1959. Icône féministe, elle est l'auteur de nombreux romans baroques et irrévérencieux, dont le succès Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?


Andrea Molesini - Tous les salauds ne sont pas de Vienne


Andrea Molesini - Tous les salauds ne sont pas de Vienne


Novembre 1917. L'armée italienne recule face à l'offensive autrichienne. À un jet de pierres du Piave, non loin de Venise, le domaine des Spada est réquisitionné par l'ennemi. Les vaincus ne discutent pas, nous sommes entre gens de bonne compagnie. Mais le viol de jeunes villageoises suscitera chez tous les membres de la Villa Spada un sursaut patriotique : Paolo, dix-sept ans, le narrateur de cette histoire ; le grand-père original et désabusé qui s'exprime par aphorismes et son épouse, grande dame qui oppose le mur de son mépris à l'occupant ; Teresa, la fidèle cuisinière, et sa fille, la jolie et simplette Loretta ; le gardien du domaine, l'énigmatique Renato ; la tante Maria, belle femme émancipée ; et enfi n la flamboyante Giulia, dont la beauté provocante fascine le jeune Paolo.


Erri de Luca - Les poissons ne ferment pas les yeux


Erri de Luca - Les poissons ne ferment pas les yeux


« À travers l'écriture, je m'approche du moi-même d'il y a cinquante ans, pour un jubilé personnel. L'âge de dix ans ne m'a pas porté à écrire, jusqu'à aujourd'hui. Il n'a pas la foule intérieure de l'enfance ni la découverte physique du corps adolescent. À dix ans, on est dans une enveloppe contenant toutes les formes futures. On regarde à l'extérieur en adultes présumés, mais à l'étroit dans une pointure de souliers plus petite. »

Comme chaque été, l'enfant de la ville qu'était le narrateur descend sur l'île passer les vacances estivales. Il retrouve cette année le monde des pêcheurs, les plaisirs marins, mais ne peut échapper à la mutation qui a débuté avec son dixième anniversaire. Une fillette fait irruption sur la plage et le pousse à remettre en question son ignorance du verbe « aimer » que les adultes poussent jusqu'à l'exagération selon lui. Mais il découvre aussi la cruauté et la vengeance lorsque trois garçons jaloux le passent à tabac et l'envoient à l'infirmerie le visage en sang. Conscient de ce risque, il avait volontairement offert son jeune corps aux assaillants, un mal nécessaire pour faire exploser le cocon charnel de l'adulte en puissance, et lui permettre de contempler le monde, sans jamais avoir à fermer les yeux.

Erri De Luca nous offre ici un puissant récit d'initiation où les problématiques de la langue, de la justice, de l'engagement se cristallisent à travers sa plume. Arrivé à l'« âge d'archive », il parvient à saisir avec justesse et nuances la mue de l'enfance, et ainsi explorer au plus profond ce passage fondateur de toute une vie.


Les vérités yougoslaves ne sont pas toutes bonnes à dire - Jacques Merlino



Les vérités yougoslaves ne sont pas toutes bonnes à dire - Jacques Merlino

[img]https://ludovicyepez.files.wordpress.com/2015/06/jacques-merlino-les-vc3a9ritc3a9s-yougoslaves.jpg?w=386&h=590[/img]

Il y eut Timisoara. Puis la guerre du Golfe. Et vint la Yougoslavie. Avec les mêmes stéréotypes, les mêmes simplifications, les mêmes exagérations. Cette fois, nous sommes directement concernés : c'est l'équilibre de l'Europe qui est en jeu.
S'il se confirme que l'Allemagne tire les ficelles en coulisses afin d'accroître sa zone d'influence, s'il se précise que le contrecoup se prépare à Moscou avec la chute de Eltsine et l'arrivée au pouvoir des nationaux-communistes, s'il est prouvé que les Etats-Unis poursuivent des buts autres qu'humanitaires, s'il s'avère que l'ONU est victime de graves dysfonctionnements, que les agences d'information ont perdu leur impartialité, que la presse libérale est en train de sombrer par aveuglement militant et, enfin, si l'on démontre que le Vatican est une puissance plus puissante que les autres et que son interférence dans la crise yougoslave est considérable, alors il importe de savoir comment et par qui nous sommes manipulés.
L'enquête de Jacques Merlino, rédacteur en chef adjoint de France 2, explique pourquoi nous en sommes arrivés là et nous force à admettre une réalité simple : l'information est une arme de guerre, utilisée comme telle par ceux qui en mesurent l'importance.










Carl Aderhold - Les poissons ne connaissent pas l'adultère


Carl Aderhold - Les poissons ne connaissent pas l'adultère



Tout juste relookée, Julia, à la veille de ses quarante ans, éprouve le besoin d'échapper à sa vie de femme mariée, de mère, de caissière et saute dans le premier train pour Toulouse. Elle y croise d'étranges passagers: Colette, la vieille dame, amoureuse de deux hommes ; Germinal, le contrôleur anarchiste ; Jean-Pierre, l'éternel dragueur ; une formation de choristes rock'n roll... Et Vincent, spécialiste des bestiaires médiévaux. « Les poissons ne connaissent pas l'adultère », écrit l'un des auteurs qu'étudie Vincent. Mais les héros de ce magnifique Paris-Toulouse ne sont que des humains... Dans ce voyage de toutes les fantaisies, Julia va tenter de renouer avec une vie plus juste, plus légère, plus libre.


Le Tsar Fou - Tome 1 - L'habit ne Fait pas le Roi

Le Tsar Fou - Tome 1 - L'habit ne Fait pas le Roi
Le Tsar Fou - Tome 1 - L'habit ne Fait pas le Roi

Le Tsar Fou - Tome 1 - L'habit ne Fait pas le Roi


Le Tsar Fou - Tome 1 - L'habit ne Fait pas le Roi
French | CBR | 51 pages | 20.3 MB



Prémolaire - Tome 2 - L'occasion ne Fait pas le Lardon

Prémolaire - Tome 2 - L'occasion ne Fait pas le Lardon
Prémolaire - Tome 2 - L'occasion ne Fait pas le Lardon

Prémolaire - Tome 2 - L'occasion ne Fait pas le Lardon


Prémolaire - Tome 2 - L'occasion ne Fait pas le Lardon
French | CBR | 51 pages | 22.1 MB



The Boondocks - Tome 1 - Parce Que Je Sais Que Tu Ne Lis Pas Le Journal (Repost)

The Boondocks - Tome 1 - Parce Que Je Sais Que Tu Ne Lis Pas Le Journal (Repost)
The Boondocks - Tome 1 - Parce Que Je Sais Que Tu Ne Lis Pas Le Journal (Repost)

The Boondocks - Tome 1 - Parce Que Je Sais Que Tu Ne Lis Pas Le Journal (Repost)

The Boondocks - Tome 1 - Parce Que Je Sais Que Tu Ne Lis Pas Le Journal (Repost)
French | CBR | 46 pages | 10.8 MB



Où le regard ne porte pas... - Complet

Où le regard ne porte pas... - Complet
Où le regard ne porte pas... - Complet

Où le regard ne porte pas... - Complet

Où le regard ne porte pas... - 2 Tomes
Scénario: Georges Abolin & Olivier Pont | Dessin: Olivier Pont | Chronique fantastique | PDF | French | 136MB


Où le regard ne porte pas (2004) Complete

Où le regard ne porte pas (2004) Complete
Où le regard ne porte pas (2004) Complete

Où le regard ne porte pas (2004) Complete
Où le regard ne porte pas (2004) Complete
French | CBR | 2+2+1 Issues | 413.2 MB



Les 5 dernières recherches: